Création
 

Le plateau comme élément premier de l’élaboration.

C’est en effet par le plateau que nos projets prennent corps, par des périodes de “laboratoire” où comédiens, metteur en scène, dramaturge et techniciens produisent le matériau du spectacle. C’est à l’issue de ces tentatives et découvertes que nos pièces s’élaborent. Le temps de l’écriture vient ensuite.

 

Déconstruction du récit.

Loin de la vision globalisante, la perception contemporaine du monde dont nous nous sentons proches est davantage celle du miroir éclaté, du puzzle dont on ne trouve plus qu’une partie des pièces à partir desquelles on tente de reconstituer l’image.

Nos spectacles sont rarement des récits linéaires et chronologiques, mais des bribes, des instants, comme peut fonctionner la mémoire.

 

Le texte comme matériau.

Dès lors, le texte n’est plus une dramaturgie close sur elle-même qu’il s’agit de révéler au cours des répétitions, mais une somme de fragments disparates en perpétuelle transformation. Un “matériau” comme le concevait le dramaturge Heiner Müller.

 

 

 

L’action culturelle n'a de sens que si elle est directement liée à l'activité artistique de la compagnie, et qu’elle en est pour ainsi dire le prolongement. 

Pour que les ateliers et les stages entrepris par la compagnie trouvent leur efficacité et leur pertinence auprès des publics auxquels ils s’adressent, ils doivent non seulement être un espace de transmission mais aussi un espace d’expérimentation.

 

Conquérir les publics

Il s’agit bien d’une conquête toujours à recommencer. Les artistes doivent prendre cette question en charge et ne pas la laisser uniquement sous la responsabilité des relations publiques des structures de diffusion.

C'est dans cette optique que nous avons imaginé parmi nos créations ce que l'on pourrait appeler des petites formes tout-terrain.

Ces spectacles ont les mêmes ambitions que nos autres projets (décors, costumes, vidéos, chorégraphies, interactivité avec le public), et aussi quelques particularités dues à l’exercice : absence de lumière accrochée ou régie (lumière, vidéo et son) réalisée par les comédiens.

Pousuivant ce but, nous avons créé, sur la proposition du Conseil Général du Loir et Cher, un rendez-vous annuel avec la population : Les Rencontres Théâtrales de Pontlevoy, festival de créations.

La question des publics est présente à chaque étape de notre travail. Le théâtre est politique au sens étymologique du terme, c’est à dire qu’il concerne tous les citoyens, et qu’il se doit de le faire. Il trouve sa pertinence quand il interroge ; sa vacuité quand il veut apporter des réponses.

Sensibilisation
 

Direction Artistique