En attendant

d'après l'œuvre de Franz Kafka
Conception et mise en scène : Frédéric Constant

Conception et mise en scène : Frédéric Constant

Collaboration artistique : Catherine Pietri

Avec :

Véronique Affholder / Lisa Bürstner, Elisabeth, La Jeune-femme, La voix

Sophie Affholder-Jacob / Lecteur 2, La directrice Bauz, Affamée 1, Mlle Montag, La femme de chambre, L’aveugle

Jérôme Allart / Samsa, Affamé 2, Lapin 1, l’aviateur

Benoît André / L’ogre, Musicien 1, lapin 2

Serge Castelli / Tittorelli

Frédéric Constant / Le professeur, Edouard Raban}|

Jérôme Dupuy  / Musicien 3, Lapin 3

Karine Hébrard / La violoncelliste, Lément, Lapin 4, Félice

Guillaume Junot / Le croque-mort , L’homme chargé, Gontran, Le dévot

Etienne Lance / Le gardien, Lapin 5

Yann Marot / Le corps d’Edouard Raban, L’assistant de Bauz, Mr Karl, La tenancière

Catherine Pietri / Betty Raban

Pierre Poirot / Christian Bildmann, Edgard, L’homme

Lumière et régie générale : Jérôme Allart

Son : Jérôme Dupuy

Régie générale du festival : Benoît André

Régie et constructions : Serge Castelli

Administration : Dominique Clermont

Cuisine : Florian Bardoul

Coproduction : Les Affinités Electives, Maison de la Culture de Bourges

Avec le soutien de Culture O'Centre

En attendant propose aux spectateurs un parcours à l’intérieur de l’abbaye de Pontlevoy. Une plongée dans un univers étrange où le soupçon et la culpabilité règnent en maître. Un monde inachevé où l'on s'enlise plus qu'on avance, où la soif ne s'étanche pas, où le corps se dérobe et se transforme.

Ce monde avec ses codes, ses règles et ses habitants, nous l'avons peut-être déjà visité dans nos rêves. Cette fois, nous y sommes pour de vrai.

Ce monde est aussi celui de l'œuvre de Franz Kafka. C'est à partir de ses écrits que nous avons composé notre spectacle.

 

Comme dans les contes où il suffit de passer une porte pour pénétrer dans un autre monde, les spectateurs entrent dans le spectacle, et déjà, ils sont perdus.

Une femme se propose de les aider, mais elle doit d’abord se rendre à l’enterrement d’Edouard Raban où elle est attendue en tant que pleureuse. Elle invite les spectateurs à la suivre.

Tout au long du parcours, les spectateurs vont remonter le temps et voir à rebours la vie d’Edouard Raban, où comique et tragique alterneront au gré des événements.

 

En attendant a été créé aux deuxièmes Rencontres Théâtrales de Pontlevoy

C’est au cours de notre travail de recherche pour le projet Une heure en ville, qu’est né le spectacle En attendant.

Comme à notre habitude nous avions organisé un laboratoire de création au cours duquel nous voulions nous familiariser avec l’œuvre de Franz Kafka et commencer à répondre à un certain nombre de questions que pouvait soulever la déambulation des spectateurs.

Nous étions alors en résidence à l’Abbaye de Pontlevoy qui nous offrait une multitude d’espaces de jeu, intérieurs comme extérieurs, avec différents types d’architectures : des maisons, des cours, un verger, des murs, un garage, un grand escalier, une chapelle, un jardin…

 

Pour cette recherche, nous voulions puiser notre inspiration parmi les récits, les cahiers et le journal de Kafka. C’est ainsi que nous avons construit le texte à partir des récits suivants : Un artiste de la faim / Préparatifs de noce à la campagne / Bauz / Le coup à la porte du domaine / Lampes neuves / Réflexions sur le péché, la souffrance, l’espérance et le vrai chemin / Description d’un combat.

Avenir

Ce travail d’exploration est devenu un spectacle. Au cours de son exploitation à l’Abbaye de Pontlevoy en septembre 2011, nous avons constaté que cette déambulation donnait à chaque lieu un autre éclairage, un autre angle de vue, surprenant même les habitués du site, comme une redécouverte.

Cela tient au fait que {{En attendant}} n’est pas une évocation du lieu qui l’abrite mais au contraire sa mise en situation. Chaque espace utilisé acquiert ainsi, le temps de la représentation, une nouvelle fonction, et pour le spectacteur-visiteur un nouvel aspect.